Examens à jeun

QU’EST-CE QU’UN PRELEVEMENT « A JEUN » ?

C1 ENR 03-15 version 6

« A jeun » signifie qu’aucune ingestion d’aliments ne doit avoir lieu pendant les 8 à 12 h précédant le prélèvement. Vous pouvez boire de l’eau mais aucune autre boisson. Le matin, avant la prise de sang, l’ingestion de boissons contenant de la caféine (café, boissons énergisantes et thé) et la consommation de cigarettes sont interdites. Il est recommandé de ne pas boire d’alcool ni d’avoir une activité physique soutenue dans les 24 h précédant le prélèvement. Si vous devez prendre des médicaments, vous pouvez les reporter juste après la prise de sang ou bien les prendre en cas de nécessité vitale, sauf dans le cas de dosages de médicaments (le plus souvent, le prélèvement sanguin doit être effectué juste avant la prise du médicament).

 Il est nécessaire d’être à jeun pour les examens suivants :

– Bilan ou exploration d’une anomalie lipidique : JEUNE DE 12 H

Cryoglobuline

– Cross-laps (CTX) sanguins et urinaires (impérativement avant 9 h)

– Acides Gras libres, électrophorèse des lipoprotéines

– Fer, transferrine : le matin, à jeun

– Fibromax

– Gastrine : JEUNE DE 10 H

– Glycémie à jeun, dépistage diabète gestationnel : JEUNE DE 8 H

– Insuline, peptide C (sauf si mention post prandiale ou cycle sur prescription)

– Test au Synacthène®

– Test respiratoire à l’urée 13C (Helikit®, Infai®) : à jeun depuis la veille (6 h min)

– Homocystéine

– Nordin (Index de)

– NTX (télopeptides N-terminaux du collagène I) urinaires (impérativement avant 9 h)

– Phosphore

– Testostérone  et Testostérone biodisponible

– Triglycérides : JEUNE DE 12 H

– Xylose

Réf. : Qualité et accréditation en biologie médicale Ann Biol Clin  2010 ; 68 (Hors série n°1) :88-91. ; Prélèvements à jeun, étude Portugal, LABAC mars 2014 ;

Simundic A et al. Recommandations communes EFLM-COLABIOCLI relatives au prélèvement sanguin veineux, Clin Chem Lab Med 2018 doi 10.1515/cclm-2018-060